Le micro jardinage, un moyen pour la famille d'accéder à la Souveraineté Alimentaire

Les formations, pour renforcer les capacités des femmes dans leurs activités génératrices de revenus

Les mercredis socio-éducatifs, au CEEDD, avec les jeunes

logo

Actualités du mois

Prev Next

LES PREMIERES FORMATIONS EN MICRO JARDINAGE

 

LES PREMIERES FORMATIONS EN MICRO JARDINAGE
 

Destiné aux femmes de Thiès, de Pout et de Ndioffane au sénégal, un projet avait été élaboré par Oumy  Seck, Présidente du CEEDD avec l'appui notamment de Sidy Sissoko Consultant en Planification Stratégique de Projets et avec notre participation. Une recherche de financement avait été lancée sur la base d'une enveloppe financière de 60 000 euros étalé sur 3 ans.

L’ambition de ce projet était de promouvoir une forme d’agriculture qui répond particulièrement bien aux besoins en nourriture saine des populations, se prolongeant par la constitution de coopératives avec les perspectives de développement durable que cela entraîne.

C’est également l’occasion pour le CEEDD de conforter sa vocation en matière de formations professionnelles pour les femmes, permettant à celles-ci de renforcer leurs capacités et de faciliter leur intégration dans le milieu économique local.

Particulièrement sensibilisée à ce projet, la FONDATION ENSEMBLE a décerné au CEEDD en 2011 un prix de 20 000 €, lui permettantd'entamer une première phase de réalisation .
L’Equipe Technique du Projet était constituée de Madame Oumy Seck, Coordonatrice du Projet et présidente du CEEDD, Madame Adjaratou Diagne, Assistante Administrative et Financière du Projet et présidente du GRADE et de Sidy Sissoko, Consultant en Planification Stratégique de Projet.
 
Cette première phase comprenait :
-   L'achat du matériel de formation
-  La constitution de l'équipe de coordination et de formation et la sélection des 340 bénéficiaires
-  L'acquisition du matériel de secrétariat
-  Les formations proprement dites avec la constitution des tables en bois par groupes de 30 à 45  bénéficiaires.
-  Les premières expériences de culture dans les sites préalablement définis
-  Les récoltes et le stockage des produits.
Cette phase s'est étalée sur toute l'année 2012.
 
 

La première phase de réalisation du projet de formation : constitution des tables en

bois qui recevront le substrat dans lequel elles cultiveront les produits horticoles

 

Les financements complémentaires qui sont actuellement l'objet de sollicitations auprès de différentes fondations permettront de poursuivre la réalisation de ce projet jusqu'à son achèvement selon les deux phases suivantes  :

volet production avec le développement de la culture des produits horticoles

pour couvrir le plus possible les besoins de la clientèle des villes ciblées. Il est prévu aussi d’accompagner les coopératives dans l’organisation et la distribution des rôles au niveau des activités de production, de conditionnement, de transformation et de commercialisation, ainsi que dans la répartition des bénéfices.

volet Conditionnement-Transformation-Commercialisation

Les variétés produites seront conditionnées, stockées, transformées et commercialisées selon les normes de qualité requises, et à travers un système intégré d’emballage, de conditionnement par séchage ou au frais, de stockage, de transformation et de conservation, avec création de points de vente dans les marchés urbains


 

Nous contacter

En France
Pierre TIBERI, Président
5, chemin du Gravey
33370 Loupes
+33 (0)5 56 30 19 57 (fixe)
+33 (0)6 88 84 73 15 (Port)
sukhali@wanadoo.fr

Au Sénégal
CEEDD Centre d'Ecoute et d'Encadrement pour un Développement Durable
Oumy SECK, Présidente
Quartier M'Bour 1 - Thiès
00 221 33 951 73 10 (fixe)
00 221 77 545 0198 (Port)
ceedd5@hotmail.com
Site : www.ceedd.org